L’optimisation du patrimoine, comment procéder ?

optimisation patrimoniale
optimisation du patrimoine

Le patrimoine n’est pas une donnée figée. Il évolue constamment selon votre situation personnelle et professionnelle  et à chaque étape de son évolution, il est important pour vous de penser à son optimisation. Celle-ci peut prendre la forme d’un développement ou d’une sécurisation. Dans les deux cas, vous devriez suivre une démarche structurée pour savoir la solution qui convient le mieux à votre situation.

L’audit patrimonial

L’audit patrimonial est un diagnostic complet de votre situation patrimoniale afin de savoir dans quelle direction doit aller une éventuelle optimisation. Vous pouvez la faire vous-même, mais pour des raisons de précision, il vaut mieux confier  cette tâche à un professionnel.

Pour procéder à l’audit de votre patrimoine, plusieurs étapes sont indispensables :

  • L’analyse globale de votre situation patrimoniale actuelle ( bilan patrimonial de tous vos biens)
  • La définition de vos objectifs patrimoniaux et de vos projets de vie
  • L’élaboration d’une stratégie patrimoniale d’ensemble qui soit cohérente
  • L’élaboration de solutions efficaces adaptées à votre situation patrimoniale et permettant d’atteindre vos objectifs.

La définition de vos objectifs patrimoniaux

Fixer vos objectifs patrimoniaux fait intervenir plusieurs domaines de votre vie. Pour y parvenir, il faudra que vous répondiez à plusieurs questions relevant non seulement du droit civil, mais aussi du droit fiscal.

Aussi, sur le plan civil, vos objectifs prendront en compte votre situation matrimoniale :

  • Pacsé ou marié
  • Régime matrimonial
  • Protection du conjoint et des enfants en cas de décès
  • Conditions de transmission du patrimoine (dotation simple, dotation-partage, démembrement, aménagement du régime matrimonial, etc.)
  • Modes de détention du patrimoine (nom propre, société civile, etc.).

En dehors de l’aspect civil, il faudra vous occuper aussi du volet fiscal en vue de tirer profit de l’actualité fiscale de votre pays. Vous devriez ainsi penser :

  • Aux solutions d’optimisation de la fiscalité d’entreprise (IS, CET, etc.) ;
  • Aux solutions d’optimisation de votre fiscalité personnelle (IR, prélèvements fiscaux, ISF, plus ou moins-values, etc.).

Pour finir, la dernière étape concerne les solutions de rentabilisation de votre épargne et de vos placements. À ce propos, il faudra que vous recherchiez :

  • Les solutions de valorisation de votre trésorerie d’entreprise
  • Les stratégies de développement de votre patrimoine privé.

C’est seulement après ça que vous pourriez choisir les dispositifs  et accompagnements dont vous avez besoin pour optimiser votre patrimoine.

Les dispositifs d’optimisation du patrimoine

En termes de dispositifs d’optimisation du patrimoine, il existe d’une part les solutions communes et d’autre part, les solutions spécifiques. Alors que les premières conviennent à tout le monde, les secondes sont conçues sur mesure pour répondre à vos besoins de façon spécifique.

Dans la catégorie des solutions communes, vous pourrez prendre en compte :

  • L’épargne bancaire
  • Le plan d’épargne populaire
  • L’assurance-vie
  • Le contrat de capitalisation
  • L’investissement dans les PME
  • Les outils de défiscalisation
  • La loi Girardin

En fonction du diagnostic de votre situation patrimoniale, vous aurez le choix entre plusieurs solutions dont :

  • La diversification de vos placements
  • L’optimisation de votre rémunération
  • L’aide à la création d’une Société civile immobilière
  • Le choix de votre régime matrimonial
  • Les conseils en donations
  • l’assistance au démembrement
  • Etc.
NOS NOTES ...
Note
PARTAGER