Immobilier Pinel : Encore une année pour en profiter pleinement

L’investissement immobilier dans le cadre du dispositif Pinel, permettant une défiscalisation pouvant atteindre  jusqu’à 63.000 euros, sera éligible jusqu’au 31 décembre 2021. À partir de 2023, le bénéfice fiscal sera graduellement revu à la baisse. Voici quelques éclaircissements.

La loi Pinel

La loi Pinel est un outil de défiscalisation qui donne également l’opportunité d’un investissement en immobilier neuf, sous réserves de certaines conditions à respecter. Ce dispositif permet aux contribuables domiciliés en France d’avoir ou de construire un logement neuf et d’obtenir une diminution d’impôt sur le revenu. Afin d’y parvenir, il convient d’adhérer à plusieurs règles :

  • La résidence doit être mise en location pour une période pour durer de 6 à 12 ans
  • Le loyer exigé ne doit pas dépasser le seuil fixé par la loi en fonction de la zone géographique  du logement et sa surface.
  • L’actif doit être loué à des occupants dont les revenus restent inférieurs  aux plafonds de ressources établis par la loi
  • L’habitation doit se situer dans une zone géographique connaissant un déséquilibre important  entre l’offre et la demande de logements.

La réduction d’impôt octroyée en échange d’un investissement immobilier Pinel est de 12 % de la valeur d’achat (dans la limite de 300.000 €) pour un engagement de 6 ans. La défiscalisation augmente à 18 % pour une période de location de 9 ans et à 21 % pour un engagement de 12 ans. Tous ces barèmes seront valables jusqu’au 31/12/2022. Jusqu’à la fin de l’année 2022, la diminution d’impôts peut donc atteindre jusqu’à 63.000 euros.

À compter de 2023, la diminution d’impôt en loi Pinel sera moins bénéfique. Néanmoins, selon la loi de finances pour 2021, ce bénéfice fiscal sera progressivement revu à la baisse à partir de cette année-là.  

Ainsi, pour les investissements réalisés en 2023 et un engagement de location de 6 ans, la diminution d’impôt passe de 12 % à 10,5 %. Elle transitionne de 18 % à 15 % pour l’engagement  de 9 ans  et de 21 % à 17,5 % pour un engagement de 12 ans. À compter de 2023, la diminution d’impôts maximale passe donc de 63.000 euros à 52.000 euros. 

Pour les investissements réalisés en 2024, la diminution d’impôt sera de 9 % pour un engagement de 6 ans, de 12% pour 9 ans et 14% pour 12 ans. En 2024, la diminution d’impôts maximale passe donc à 42.000 euros. 

Il est à noter qu’à compter de 2021, le dispositif Pinel sera exclusif aux habitations collectives. Pour l’heure, les autorités affirment qu’ils travaillent toujours sur le dispositif pour 2023 et 2024.  Le respect des exigences environnementales et de certains standards en termes de qualité d’usage demeurent au centre des préoccupations. L’investissement Pinel vous intéresse ? Dépêchez-vous car il ne vous reste plus qu’une année pour profiter pleinement du dispositif !