Comment réduire vos impôts l’année prochaine ?

De nombreux contribuables français cherchent à optimiser leur fiscalité et il existe plusieurs méthodes et astuces pour y parvenir. Tout dépendra du profil et de l’appétence au risque de l’investisseur. Ceci dit, allons voir comment réduire vos impôts l’année prochaine.

Il y a diverses pistes pour diminuer la somme de son imposition. En effet, le contribuable peut chercher une défiscalisation immobilière ou défiscalisation financière.  

La défiscalisation à travers l’immobilier

Comme indiqué par le nom, la défiscalisation immobilière concerne la réduction d’impôts à travers un investissement dans un bien immobilier. La réduction d’impôts est enclenchée à travers l’utilisation de plusieurs dispositifs légaux introduits par l’État. 

En conséquence, en fonction du profil du contribuable, on choisira :

Le dispositif Pinel

Il s‘agit d’une loi de défiscalisation qui a pour but de soutenir la construction de logements neufs. En échange, ce dispositif permet à l’investisseur de profiter d’une diminution d’impôt de 12, 18 ou 21%.

Cette diminution d’impôt ne sera octroyée que sur le respect de plusieurs critères incluant : l’engagement de la location sur une période de 6, 9 ou 12 ans. L’actif doit valoir au maximum 300 000 euros. Il doit être également situé dans l’une des zones éligibles. 

Le LMNP : 

Le Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) est un statut fiscal qui, à l’opposé de la loi Pinel à titre d’exemple, est un pur dispositif de défiscalisation. Pour bénéficier de ce statut, l’investisseur doit lancer la location meublée d’un actif immobilier. Le bien en question ne doit pas produire des revenus supérieurs à 23 000 euros TTC par an.

Le bénéfice du LMNP est que l’investisseur pourra démarrer la réduction des charges de ses revenus locatifs. Ceci lui permettra alors de diminuer, ou même annuler son imposition. En outre, il pourra aussi entreprendre un amortissement comptable sur la valeur de l’actif. 

Le Malraux

Tout comme pour le dispositif Pinel, ce dispositif de défiscalisation oblige l’investisseur à s’engager sur une durée de location de 9 ans. Elle cherche à soutenir l’immobilier ancien en secteur sauvegardé qui connaîtra une rénovation.  

En échange, l’investisseur profite d’une diminution de 22 ou 30% selon l’emplacement de l’actif concerné. 

Le Monument Historique 

Tout comme la loi Malraux, la loi Monument Historique cherche à promouvoir l’immobilier ancien et l’immobilier de caractère (biens immobiliers catégorisés monuments historiques).

Le mécanisme est le même : l’investisseur acquiert de l’immobilier nécessitant une rénovation. La somme des travaux et autres frais ainsi que les intérêts d’emprunts peuvent être totalement déduits (absence de plafond) du revenu global de l’investisseur. 

Ce dernier n’est pas rattaché à une obligation de location. Au lieu de cela, il est plutôt forcé à garder le bien immobilier pendant une période de quinze ans.

La défiscalisation financière

Il existe plusieurs mécanismes financiers permettant une déduction d’impôt. Il y a notamment le Girardin industriel, le Plan Epargne Actions (PEA) et le Sofica. On note également l’investissement dans les PME ou le PERP. L’investisseur aura ainsi plusieurs options en termes de déduction d’impôts. 

Néanmoins, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel. Ce dernier, une fois informé de votre situation patrimoniale et de vos objectifs, saura vous accompagner et vous conseiller sur la marche à suivre. Pour un audit patrimonial, n’hésitez surtout pas à contacter le groupe Euodia